L'huile de Krill un extrait naturel aux multiples bienfaits sur notre santé se positionne parmi les meilleurs compléments alimentaires prévenant les accidents cardiovasculaires.

Qui pensait que ce minuscule crustacé appelé Krill vivant dans les eaux de l’antarctique, riche en acides gras omega 3 (EPA et DHA), phospholipides et astaxanthine serait la source d'une huile aux bienfaits étonnants sur notre santé. Sans les citer tous, voici quelques exemples de tests scientifiques ayant démontré les retombées positives de cette huile sur le corps humain.

L'huile de krill pour une réduction du cholestérol dans le sang.

Suite à des tests effectués par des chercheurs sur un groupe de personnes souffrant d’hypercholestérolémie on a pu montrer qu’une prise de 2 grammes à 3 grammes de l’huile de Krill pendant 12 semaines a permis une réduction en moyenne de 18 pour cent du cholestérol. En comparaison avec un autre groupe auquel on a administré une quantité de 3 grammes d’huile de poisson pendant la même période, la réduction du cholestérol en moyenne n’a été que de 5,9 pour cent.

Un bon complément pour la réduction du glucose sanguin.

Des recherches menées par des scientifiques ont aussi montré que l’huile de Krill a contribué à la réduction du taux du glucose sanguin de 6 pour cent chez des personnes soumises au test alors que ce taux n'a été abaissé que de 3 pour cent par l’huile de poisson chez d'autres personnes.

Un meilleur antioxydant.

La liste des vertus que procure cette étonnante huile ne s’arrête pas là car la teneur en oméga 3 découverte dans l’huile de krill pourrait offrir au corps humain une meilleure protection contre de l'oxydation grâce associée à l'astaxanthine un puissant antioxydant que contient cette huile.

Un bon soulageant de l'arthrose et les inflammations chroniques.

En 2007 une étude canadienne a dévoilé le rôle efficace que peut jouer l'huile de krill dans l'apaisement de l'arthrite rhumatoïde, l'arthrose et l'inflammation chronique en général. Une prise de 300 mg d'huile de krill par jour (pendant un mois) par des personnes atteintes de problèmes rhumatismaux a été suffisante pour diminuer de 30 pour cent le marqueur inflammatoire.

autres source :

http://www.phybiopharma.com/krill/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Euphausiacea